RSS
RSS

Le marionnettiste de James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le marionnettiste de James

Message  Invité le Dim 24 Nov - 21:23

Bonsoir à toutes et à tous,

Je ne vais pas me faire prier d'avantage et me présenter à vous de ce pas. Du haut de mes 27 ans, je peux dire que les forum rpg ont eu une certaine influence sur ma vie puisque c'est sur l'un d'eux que j'ai rencontré mon épouse! Depuis lors je vis expatrié chez les helvètes. Malgré de grands moments de role play, cela fait près d'un an que je n'ai pas pratiqué, ma moitié à bien essayé de m'entraîner dans une aventure médiévale obscure dans laquelle elle s'est plongée, mais je n'ai pas accroché.

Et voilà que comme un héroïnomane en manque de came, me voici à nouveau tenaillé par l'envie de faire souffrir à nouveau un pauvre bougre sorti de mon imagination en le plongeant dans des situations toujours plus inconfortables. Et c'est Autres Vies qui a le plus retenu mon attention. En voyant le descriptif, je me suis dis: " Mais bien sûr! Mais pourquoi personne n'y a pensé plus tôt?". Car la recette est simple et efficace, un univers qui permet de libérer son imagination de jouer un maximum de choses différentes. Bref, un superbe jardin dans lequel je me réjouis d'ajouter mes boutures.

A part cela, comme pas mal, je suis passionné de lecture, bien que je ne puisse me targuer d'une aussi grande culture littéraire que certains, d'histoire ( plutôt pratique quand on veut en faire son métier), de théâtre ( plutôt pratique quand on a voulu en faire son métier par le passé), de musique et de cinéma.

Pour ne pas vous rendre trop fainéants je n'en dirais pas d'avantage, il faudra apprendre à me connaître!

A très vite en jeu ou sur le chat!

Le marionnettiste de James
avatarInvité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marionnettiste de James

Message  Invité le Dim 24 Nov - 22:10

Hohoho je suis la première à passer ici !

Je te souhaite de nouveau la bienvenue. Oui, je dis bien "de nouveau" puisque je te l'ai souhaité dans le sujet de ta recherche d'avatar sous mon autre compte joueuse (Christiana Von Carter). Tu peux aussi me croiser sous le pseudo Siana (mon compte admin ami).

Je suis comme toi, je me considère comme la marionnettiste d'Anita et Christiana, de mes PJ. Je trouve l'image du marionnettiste tellement représentative du RPgiste. Nous ne sommes pas des acteurs, interprètes, comédiens. Peut-être des auteurs... mais je trouve que ce serait me donner une grosse tête que me qualifier d'auteur. Je trouve que ma plume n'a pas la qualité pour être auteur. Alors je me vois aussi comme une marionnettiste. Je joue des ficelles pour animer des personnages.

Pour répondre à ce que le Dévoreur a dit dans ton sujet pour ton avatar :
Le Dévoreur de temps a écrit:J'ai hâte de lire la fiche de cet enquêteur de Boston dont nous ignorons encore le nom. Nous n'avons qu'une contemporaine en la personne d'Anita pour le moment. Je suis certain qu'elle appréciera pouvoir retrouver quelqu'un de son époque de temps à autres pour discuter autour d'un café (d'autant plus qu'elle est à la recherche de son enfant disparu, donc un enquêteur ... peut l'intéresser fortement, si en plus il est beau garçon. N'est ce pas Anita? Comment ça, je joue les entremetteurs, mais pas du tout ... )
Oui ! Ce serait très intéressant pour Anita de rencontrer ton James ! Nous ignorons encore le contenu de ta fiche PJ, et donc l'histoire de ton personnage, mais j'espère tout de même écrire avec toi une rencontre entre nos PJ.
Autour d'un café RP, pourquoi pas ! (ne pas croire le Dévoreur s'il vient dire que les RDV café avec Anita peuvent être dangereux... c'est le Dévoreur qui est suspicieux avec les café d'Anita, n'est-ce pas Dévoreur ;p).

Je n'ai pas non plus une grande culture littéraire et mes lectures se font trop rares depuis quelques années. Mais je me dis ceci : moins on en sait sur les livres, plus on prend plaisir à les lire puisque c'est de la pure découverte ^^

Adepte du ciné ? Quels genres cinématographique t'intéressent ?

Au plaisir de voyager dans le temps avec toi !
avatarInvité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marionnettiste de James

Message  Invité le Dim 24 Nov - 23:02

Un café? C'est une très bonne idée! Si nos personnages arrivent à s'ancrer un petit moment avant de sombrer à nouveau dans les méandres du temps. Quant au danger, James n'a pas choisi ce métier pour rien, il aime les situations épineuses.

Concernant le cinéma, je n'ai pas de genre particulier, cela dépend beaucoup de l'envie du moment. Le choix des films correspond souvent à l'humeur que j'aborde au moment de les sélectionner. Cependant les univers oniriques, les œuvres d'anticipation ou les franches critiques de la société me plaisent particulièrement.

Si je devais choisir les trois réalisateurs contemporains que je préfère, je dirais Darren Aronofsky, Quentin Tarantino et David Fincher. Sinon je suis un inconditionnel de Audiard.

Sinon pour revenir aux marionnettes, je dirais que contrairement à un auteur qui est dieu pour son personnage jusqu'à ce que son ouvrage soit terminé et qui en est par la suite dépossédé. Nous, rpistes, ne sommes plus que les guides de nos personnages une fois qu'ils sont crées, on ne peut plus les changer de manière trop fondamentale sous peine de les briser ou de voir leurs fils s'emmêler et ils tombent inanimés au sol lorsque nous les laissons tomber. On peut toujours me rétorquer qu'on peut toujours lire l'histoire du personnage une fois son créateur parti, mais dans la plupart on ne lira jamais sa fin car les trois quarts des gens abandonnent leurs personnages sans lui donner un avenir.
Ce qui me fait penser que tu es marionnettiste tant que tu joues ton personnage, mais que si tu le laisses en ayant eu la décence de lui accorder une fin quelle quel soit, tu en seras peut-être devenu l'auteur.

Un contre exemple parfait de ce que je viens de dire serait le cas de Arthur Conan Doyle qui en était venu à détester le personnage de Sherlock Holmes mais qui ne pouvait s'en débarrasser, le public réclamait la suite de ses aventures, il eut beau le faire sombrer dans la drogue, le faire mourir, il était contraint de le faire exister pour rencontrer le succès. Dès lors on peut se dire que lui aussi était devenu marionnettiste, voir pire, la marionnette de son personnage.

Sur ces considérations, je vous souhaite une bonne nuit!
avatarInvité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marionnettiste de James

Message  Le Dévoreur de temps le Dim 24 Nov - 23:45

James, je te souhaite la bienvenue une nouvelle fois et je me permets de glisser un mot au sujet de la conception du rp et du rapport personnage/ joueur/ scriptant (oui je fais des néologismes mais on me pardonne trop facilement, le français n'étant pas ma langue natale, et j'en profite).

J'ai un rapport très particulier au rpg, que je ne connais que depuis 4 ans. Je me considère pour ma part, le créateur d'un personnage ( en y réfléchissant bien, je ne suis pas loin de comparer sa genèse à la préparation qu'un sculpteur ferait sur un bloc de terre). La fiche dégrossit plus ou moins le personnage mais c'est dans l'action qu'il va se dessiner de plus en plus subtilement (du moins on l'espère, mais nous avons tous eu notre grobill de service sur les forums ^^). Donc au fil du rp, le personnage se révèle vraiment "en trois dimensions" animées, alors que sur la fiche, il est souvent en deux dimensions, voire trois mais figées. Dans le RP, il y a ensuite la période "tour de chauffe" où on entre dans le costume du personnage ( elle est plus ou moins longue suivant l'affinité qu'on a avec son personnage). Jusque là tout va bien. J'écris et je le fais exister. Puis vient la période où les interactions avec les autres personnages l'ont fait évoluer d'une façon que je ne peux (jamais) prévoir. Et là; il prend le pouvoir ! Scandale! Me voilà me surprenant moi-même à lui faire chanter des airs d'opérette, ou frotter le séant (anagramme de sénat parce que les sénateurs passent beaucoup de temps dessus à user les bancs et leurs culottes de velours) de son compagnon d'aventure avec du sumac, ou bien .... ou bien... (censuré) bref, il prend le contrôle de ma plume, avec la complicité de ses comparses. Mais je dois vous avouer une chose, cette prise d'otage est exaltante et je la connaissais déjà, un peu, dans l'écriture solitaire.

Pour tout cela, je ne serai personnellement jamais le marionnettiste de mes personnages. J'aurais trop peur qu'ils m'étranglent avec les fils pour prendre le contrôle. En revanche, ils sont mes créations, plutôt que créatures, les êtres qui animent les mondes imaginaires que j'invente. Le seul que j'ai dû quitter a eu une mort digne de sa vie.  Je m'offre mon cinéma à la carte et je transporte la salle dans ma tête... Je suis un peu travaillé du chapeau  ? Vous croyez ? Ça c'est à force d'écouter/ regarder/ jouer du Tobias Sammet. Et croyez-moi, pour en revenir à Jules, Tobias s'y connait en haut de forme ...

Sur ce, je vais aller officier sur ma six cordes, en me disant que nous avons là une plume très enthousiaste que je subodore prometteuse.

James, à très bientôt pour de nouvelles aventures ...

Anita la Révoltée a écrit:(ne pas croire le Dévoreur s'il vient dire que les RDV café avec Anita peuvent être dangereux... c'est le Dévoreur qui est suspicieux avec les café d'Anita, n'est-ce pas Dévoreur ;p).
C'est vous qui avez montré peu d'émotion lors de notre première rencontre, et puis vous êtes une révoltée , donc du même acabit que le Hussard hongrois qui voulait m'embrocher... Je suis toujours méfiant avec les boissons qu'on m'offre. Les femmes aussi peuvent avoir de mauvaises intentions ou un coeur insensible . Ne pas croire tout ce que dit cette subversive femelle...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marionnettiste de James

Message  Invité le Lun 25 Nov - 0:34

Voilà donc James Cole dans l'Atrium, où je suis fort heureux de le rencontrer.
Je lis avec plaisir que tu es un vrai Rpgiste, c'est à dire que, malgré les changements heureux survenus dans ta vie, le role play reste une dimension naturelle chez toi, ce qui t'a donc conduit à te chercher un nouveau terrain où exercer ce besoin, jamais assouvi, d'imaginer et  d'écrire.
Je pense utile de me présenter à toi en tant qu'Alceste car je suis là pour  être utile à ce forum c'est à dire à ses membres.
Ne sois pas impressionné par les titres dont m'a coiffé le Dévoreur  et qui apparaissent sous mon portrait. Guide, Lecteur, Responsable Culturel et Secrétaire – Secrétaire serait bien suffisant. Lecteur, oui, je lis attentivement tout ce qui s'écrit sur Autres Vies. Je puis donc, auprès du Dévoreur, contribuer à aider les nouveaux joueurs qui le souhaitent à se retrouver dans l'univers d'Autres Vies. Que ce soit dans les écrits fondateurs ou dans les productions des joueurs, les textes sont les matériaux essentiels avec lesquels se construit notre beau forum.  J'aime à me considérer comme une sorte de modeste gardien. (Rien à voir avec le flamboyant Zorvan, le Gardien de l'Antichambre ! )
N'ayant pas participé à son élaboration, je peux dire beau forum sans vanité, il est le fruit de l'imagination créatrice du Dévoreur, guide et maître des lieux, qui continue à l'enrichir de constructions nouvelles pour notre plus grand plaisir et le sien.  En effet comme il vient de l'analyser, c'est la joie et même l'enthousiasme qui naît de la pratique, même timide, de tout art, ici celui de l'écriture.
Quant à responsable culturel, aux côtés d'Arcalea, notre aimable ambassadrice dans le monde des RPG,  je ne le suis que par  mon adhésion totale à la conception que se fait le Dévoreur d'un forum où l'écriture n'est pas qu'un moyen de se divertir, mais aussi d'échanger idées, savoirs, questions et passions, tout ce qui nourrit justement ce qu'il est convenu d'appeler l'inspiration.

Je vois que  les goûts que tu révèles : lecture, histoire ( héhé, je vois le bonnet de Démétrios qui s'agite et les yeux du Dévoreur qui s'allument...), théâtre et cinéma ne peuvent susciter ,dans notre communauté que des échos multipliés de sympathie. Peut-on savoir quels genres musicaux ont ta préférence ?  Autres Vies résonne de musiques.
Bienvenue donc parmi nous.
avatarInvité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marionnettiste de James

Message  Invité le Lun 25 Nov - 13:30

Un bienvenu officiel à toi James ! Puisses-tu apprécier les aventures qui t'attendent sur Autres Vies.

Beaucoup de choses ont été dites sur la relation du RPGiste et de son ou ses personnages. Je crois pour ma part que tout est tellement lié qu'il devient difficile de savoir qui créée qui mais jamais je ne parlerai de manipulation, j'aime à penser que c'est quelque chose de très sain si c'est fait comme pour tout, dans le respect de l'un et de l'autre. Et je crois que c'est un vaste débat qui me donne une idée future héhéhé !

J'aimerais bien savoir tout de même quelles ont été tes influences littéraires et musicales. Puis-je ?

Je te souhaite une bonne création de fiche et te laisse pour cela entre les mains de ces messieurs en noir (Here comes the men in black lalalalalal)


Han Dévoreur, humpf, nous avons un contentieux, je vous boude et mon nez frétille sous ma voilette en vous lisant !

*Arcalea grommelle "femelle, qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre" en partant travailler*
avatarInvité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marionnettiste de James

Message  Invité le Lun 25 Nov - 23:13

Nous avons déjà fait un peu connaissance sur la CB. Néanmoins, d'innocentes remarques de  Démétrios sur les hauts-de-forme ont conduit certains à en tirer des conclusions hâtives sur mon attirance pour les chapeaux, en particulier portés par des jeunes gens aux charmes désuets. J'espère que James a oublié ce que Jules a pu lire et que le bonnet de Démétrios ne lui paraîtra aucunement suspect.

Puisque tu nous invites à découvrir ce que tu ne dis pas  à ton propos, pourrais-tu  préciser en ce qui concerne ton goût pour l'histoire, quelles sont les époques qui t'intéressent particulièrement ?  
AV n'est pas un forum d'histoire et rien n'empêche le joueur de faire agir son personnage dans l'époque de son choix ,avec un minimum de  savoir et de documentation.  Mais rien n'empêche non plus de chercher à placer le détail exact et les perspectives historiques assurant un arrière-plan plus détaillé. C'est certainement un des attraits d'Autres Vies  pour qui se passionne pour tel ou tel évènement ou civilisations du temps passé que ces possibilités d'en partager la vision que nous en avons. Ce fut, dans mon cas, une des premières motivations qui me poussèrent à m'inscrire. Je me réjouis tout particulièrement de voir arriver un amateur des faits et des hommes du passé.

Bienvenue donc en attendant que tu nous présentes James Cole tout frais sorti de ton imagination.
avatarInvité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marionnettiste de James

Message  Invité le Mar 26 Nov - 18:44

Sois le bienvenu parmi les AVsiens, James.

Nous nous sommes croisés sur la CB mais ce fut le temps d'une seconde. Je sens que si je fais mes pavés habituels, tu ne sauras plus dans quel ordre répondre à quoi ou à qui alors...

Tu as visiblement fait plusieurs types de RPG, moi zaussi, qu'as-tu pratiqué ?

Mais plus intéressant pour moi...le cinéma et le théâtre. Darren Aronofsky, lesquels ?
Rentrons dans le vif mouahaha ! Tu as voulu être théâtreux ? De quelles écoles, par quel biais ? Qu'aimais-tu jouer ? Non parce que je crois que nous avons parlé une fois théâtre sur AV (du moins depuis que j'y suis) et là je suis touchée dans mes amours scéniques.
Je sais bien qu'on dirait que je suis sortie tout droit d'un bureau-bunker de la Gestapo mais qui me connaît sait que c'est impossible, donc non, tu as juste suscité une réaction épidermique.

Quoi qu'il en soit, amuse-toi bien lors de la rédaction de ta fiche.

A très bientôt.

avatarInvité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marionnettiste de James

Message  Invité le Mer 27 Nov - 16:35

Et bien dites donc!

Je dois avouer que je ne m'attendais pas à une telle avalanche de questions! Mais je vous rassure, cela n'est pas pour me déplaire, vous désirez réellement me connaître ce qui est plutôt positif!

Alors par où commencer sans oublier aucune question?

La musique! la musique, oui. Alors, tout comme pour le cinéma, et bien d'autres choses, j'ai des goûts hétéroclites et il n'y a pas de style qui pour moi ne mérite aucune attention. Cependant il y en a que j'écoute plus souvent que d'autres. La chanson française à texte ( Brel, Brassens, Greg Fontaine, Oldelaf, ect.), le rock ( Pink Floyd, Muse, les Beatles, Noir Désir, ect.) la trip hop ( Emilie Simon, Archive, Massive Attack, Hooverphonic, ect.) l'électro ( Daft Punk, Kavinsky, Wood Kid, ect.) la musique de film ( Joe Hisaishi, Hans Zimmer, Danny Elfman, Clint Mansell, ect.) et le classique ( Beethoven, Debussy, Verdi, Wagner, ect) sont les genres que j'écoute le plus régulièrement. Je sais, ça fait pas mal, mais je ne peux pas résumer d'avantage.
Sinon, quand moi-même je faisais de la musique avec un groupe, c'était essentiellement de la chanson française à texte, je me cantonnais à écrire les paroles et à chanter ne sachant jouer d'un instrument.

Concernant les influences littéraires... Si tout comme pour le reste je n'ai pas de genre littéraire que je boude, je dois bien avouer avoir lu beaucoup plus d'ouvrages d'héroic fantasy qu'autre chose ( Tolkien, Eddings, Martins, Zelazny, Cook, ect). Pourtant j'ai été profondément marqué par "1984", j'ai dévoré " Les Misérables" comme s'il faisait 30 pages, Maupassant est un auteur qui me fascine, Boris Vian me fait planer et l'"Horloge"  est mon poème préféré. Je ne vais pas rentrer dans les détails de chaque auteur, j'ai pas mal de difficultés à établir mes influences car il n'y a parfois pas de corrélation entre ce que nous avons aimé et ce qui nous a marqué, par exemple l'"histoire d'O" est un livre marquant et pourtant je ne pense pas que ce soit de la grande littérature et je ne sais toujours pas si je l'ai aimé ou pas.

Ce qui nous amène à l'Histoire! Et à une question à laquelle je n'aurai pas pu répondre il y a encore quelques mois. Pourtant c'est une des premières questions que l'on pose à tout étudiant en histoire " Quelle est ta période préférée?". J'étais incapable d'y répondre tant tout me passionne potentiellement. Alors bien sûr certains thèmes sont moins passionnant que d'autres, les grandes batailles vont plus me faire rêver que l'évolution du mobilier de cuisine ( et encore), cependant cela ne dépend pas forcément d'une époque. La Commune est un évènement que j'ai trouvé poignant, L'histoire de la piraterie au Caraïbe m'a fascinée, la mort de la République romaine se suit comme une série à suspens, ect. Pourtant aujourd'hui je crois pouvoir affirmer que l'Histoire Médièvale et plus particulièrement le Moyen Age central puis le tardif, sont les périodes que j'ai préféré étudier.
Essentiellement parce je pense que la naissance de la France et de l'Europe s'y trouve, la genèse de l'état et de la façon de le concevoir, de plus je pense que des parallèles peuvent se faire entre la notre et celle qui a précédé la Guerre de cent ans, nous sommes a une époque charnière et si l'Histoire suit son cours, les choses devraient se corser à l'avenir... après ça ne sert à rien de jouer les devins et il est facile de faire des parallèles avec beaucoup de période aussi je m'arrêterai ici dans mon développement.
Mais en effet tout comme toi Démetrios, je trouverai passionnant de revisiter certaines période en rp, même si j'en éprouverai sûrement une pointe de jalousie pour mon personnage :p

J'arrive donc aux questions de Lady Hadley. Tout d'abord le rpg! Vaste question! Je vais me contenter d'une énumération avec ta permission ( ou sans Razz), sinon je crois que mon message sera interminable^^. Alors sur table j'ai joué à "Warhammer" à mes débuts où j'incarnais un dueliste qui a finit gravement brulé ( le pauvre) , puis il y a eu "Vampire la Mascarade" qui m'a permis de jouer Louis Dutilleul un journaliste mégalo qui est devenu un vampire Daeva tout aussi mégalo, suivi de "Cthulu" qui m'a permis de créer un criminel déguisé en prêtre embarqué dans une affaire le dépassant, il y eu aussi "Pavillon Noir", où j'incarnai Lilianne Every, fille d'un pirate célebre qui rêvait de devenir aussi connue que son père  Sur forum, il y a eu kraland, où j'ai joué une farouche résistante à l'empire brun qui s'est retrouvé corrompue par cet empire avant d'en devenir l'impératrice et de mourir assassinée. Il y a eu Saint Seiya Explosion, où j'incarnais un voyou qui rejoignait le camp d'Athéna et devait se plier à une discipline qu'il n'avait jamais connu, il a fini par devenir le chevalier du dragon, ma femme jouait quant à elle une bimbo superficielle se retrouvant dans le même camp et qui a endossée l'armure du Caméléon. Après nous sommes allé sur un forum mass effect, où ne sommes guère resté, elle y jouait le capitaine Tourmente et moi son second nommé Fureur. Il y a eu un autre site dont j'ai oublié le nom où je jouais une louve garrou anarchiste, Azthia où j'ai fait une samürai tiraillée entre son code de l'honneur et sa morale. Et c'est à peu près tout! Ah si, des murder Party aussi, mais j'ai le plus souvent été organisateurs donc je ne détaillerai pas ici.

Sinon mes films préférés de Darren Aronofsky sont sans hésiter "Requiem For a Dream" et "The Foutain". Et je tiens à dire que c'est un foutu sadique avec les personnages qu'il met en scène! J'aime la tension dans ses films et la manière dont il s'aproprie le registre de la tragédie et l'intègre au cinéma.

Et enfin pour conclure, mon parcours théâtral! Et bien il est relativement court, j'ai bien fait du théâtre et du chant en conservatoire municipal où j'ai joué quelques pièces et comédies musicales mais rien de bien sérieux. Par la suite j'ai intégré le conservatoire régional de Versailles, après avoir laissé tomber mes études d'histoire, là j'avais plus de trente heures de cours par semaine. La plupart du temps j'ai hérité des rôles de jeunes premiers, tourmentés ou non, mais ce que je préférais jouer c'était les méchants( pour leur dymension humaines justement): Créon, Bill Sykes, Knock, Thomas Pollock Nageoire sont ceux que j'ai préféré incarner( d'accord Knock est pas forcément méchant mais il est flippant Razz).  Une fois mes trois années à Versailles finies, j'ai tenté le conservatoire national de Paris, Strasbourg et Saint Etienne, mais j'ai échoué. J'ai bien hésité à poursuivre avec mes collègues de l'époque sans passer par une autre école, mais je brûlais de rejoindre mon épouse en Suisse et me rendais compte que le jeu m'attirait finalement moins que l'écriture et la mise en scène.

Voilà! J'espère avoir répondu à vos questions avec brio! Profitez en, par la suite se sera moi qui vous cuisinerez un par un!
avatarInvité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marionnettiste de James

Message  Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum