RSS
RSS

Yoan le parapluie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yoan le parapluie

Message  Invité le Ven 6 Mar - 23:35

Prénom : Yoan
       Nom : .
       Surnom : .
       Âge : 70 ans

       Époque et lieu de naissance : Atelier de forge pour sa lame et atelier de fabricant de parapluies pour le reste, né en 1908, à la fin de Złote liście

       Physique, Caractère :Yoan est un parapluie à épée cachée, sa tige et ses baleines sont en aciers légers mais solides, sa lame est en acier maraging de haute qualité pour l'escrime. Elle fait 70 cm de longueur. Il a une voile noire et une poignée en bois.
C'est un parapluie à l'esprit piquant, il sait trancher dans le vif et on lui a rarement résisté sauf le jour où il rencontra Pépin, il aime se rendre utile et il aime son métier, c'est littéralement un outil d'assassinat. Il ne fait aucun bruit et on ne peut se rendre compte de la lame qu'il cache. Yoan aime tuer, il n'a jamais connu que ça dans sa vie, chacun de ses utilisateurs l'ont utilisé dans le but d'assassiner. Encore une fois, les choses ont changé depuis sa rencontre avec Pépin, jamais ses anciens propriétaires ne l'ont utilisé comme objet de collection ou comme décoration, Yoan n'a jamais ressenti la pluie rebondir sur sa toile déployée, juste le sang poisser sa lame et sa voile. Hautain et amer son caractère à lui seul pourrait repousser n'importe quel humain ou parapluie. Jamais il ne s'ouvrira de bonne volonté ou il se cachera de son propriétaire dans un coin sombre. De toutes façons on préfère éviter le parapluie taché de sang.
Depuis qu'il est avec Pépin son caractère s'est adouci : il est toujours bourru avec ses camarades et adopte un ton dédaigneux mais il les aime bien, il goûte à sa nouvelle tranquillité sans avoir perdu complètement le goût de l'action.
Quand il est utilisé en combat il est capable de synthétiser toutes les connaissances en assassinat qu'il a amassées et son propriétaire peut profiter de ses connaissances, de manière qu'un parfait débutant puisse se battre comme un expert.

       Ordre choisi :

       Métier exercé dans l'époque d'origine :Service de protection hydraulique et tueur à gages

       Métier ou fonction après son premier voyage : Pareil

       
Histoire :
       Entre trois et dix pages maximum.

       - Les jeunes années -

  Né de deux artisans, un forgeron et l'autre créateur de parapluies, il ne fallut pas longtemps pour qu'il fasse ses preuves mais en privilégiant sa qualité de fine lame. Sa première victime fut un meurtre comme il en verra bien d'autres, une histoire simple : une femme voulant faire assassiner son amant, son premier propriétaire avait grâce à Yoan promptement tranché la gorge de l'homme.
Le sang sortant de la gorge de l'homme coula à flot, ce furent les premières gouttes que connut le jeune parapluie et celles qu'il connut jusqu'à présent. Après cela il tenta de se cacher de son propriétaire à chaque fois qu'on le cherchait, ça ne servait à rien et il finissait par devoir accomplir sa sale besogne. Il tenta de s'enfuir, inutile la maison était parfaitement fermée.
Il finit par s'habituer à sa vie et le sang qui le rendait malade finit par l'enivrer.

Yoan changea une dizaine de fois de propriétaires qui lui permirent d'assouvir sa soif de sang qui, au fil des années, ne faisait que grandir, grandir, grandir jusqu'à prendre la proportion d'un monstre effroyable. Il transmit à ses porteurs son goût du sang. Quand il arrive à manquer d'humains, il s'épanche sur les animaux.
Il trouva son nom définitif à l'âge de 10 ans, chose inconcevable pour les parapluies industriels à obsolescence programmée. II en avait décidé ainsi, il serait Yoan. La signification en elle-même du nom a très peu d'importance pour les parapluies, un bon nom est un nom qui leur convient. Le nom doit avoir provoqué un déclic, c'est instinctif.
Son avant-dernier propriétaire était un tueur à gages qui avait reçu un contrat pour ramener la tête d'un jeune assassin qui remuait le milieu. Le propriétaire s'est fait tuer et Yoan a atterri dans les mains de Pépin.

       
- La maturation -

Voilà une semaine que je suis seul, enfermé ici par mon nouveau possesseur dans ce qui ressemble à un atelier avec une bande de parapluies bavards. Je commence à avoir soif : cela fait deux mois que je n'ai pas bu une goutte de sang, j'espère qu'il va vite revenir et me permettre de m'abreuver. Je sens que cet homme est comme moi, il émane de lui des relents morbides, il a tué et il tuera encore, j'espère juste que je serai là à ce moment. Je m'ennuie tellement ici, je devrais peut-être essayer d'engager la conversation avec les parapluies du coin. Pour le moment on m'a dit que mon nouveau propriétaire est apprenti dans cet atelier, c'est un humain très attentionné, délicat, il traite même les parapluies comme ses égaux, mais surtout il nous comprend et nous parle.
Quel homme intéressant, moi qui les pensais tous obtus, il faut avoir passer beaucoup de temps avec nous et avec le vrai désir de nous comprendre pour qu'il en soit ainsi.

-Bonjour désolé de t'avoir délaissé pendant une semaine, on m'a dit que tu t'appelais Yoan. Bienvenue parmi nous Yoan j'espère que tu te plais ici.

Ainsi c'est donc vrai : il est capable de nous comprendre, je vais essayer de lui parler dans ce cas.

-Enchanté, Pépin c'est cela, tu penses en changer ? On m'a dit beaucoup de bien sur toi, de plus tu es un assassin compétent, j'en ai été témoin, on se ressemble toi et moi."

-Merci pour le compliment Yoan. Oui je ne suis pas encore sûr du nom. Appelle moi comme ça en attendant.


Il a vraiment réussi à entendre ce que j'ai dit c'est presque aussi étrange pour moi de le voir m'entendre, que ça doit l'être pour un humain de voir un objet parler d'un seul coup sans prévenir.

"J'avoue que je suis surpris, j'y croyais à peine à l'humain capable de converser avec nous."

-Et oui, c'est étonnant même pour un parapluie. D'ailleurs aucun humain ne me croirait si j'en parlais.

Il est très cordial et souriant quand il me parle, ça ne correspond pas du tout à l'homme que j'ai vu assassiner de sang-froid il y a moins d'une semaine.

-Yoan, tu es nouveau à l'atelier et comme tu risques d'y rester longtemps car je ne confie pas quelqu'un dans ton genre à n'importe qui, autant commencer notre relation du bon pied, même si en l’occurrence tu n'en a pas. C'est pour cela que je t'emmène au cinéma demain voir le film "Singing in the rain" c'est une rediffusion mais je ne l'ai jamais vu.


Un film, pourquoi pas ? je n'avais jamais vu de film jusqu'à présent, même si je connais la télévision, on m'a raconté que c'était pareil.

-Je serais ravi d'y aller avec toi"


La séance est passée vite, le cinéma c'est assez amusant mais maintenant j'aimerais passer aux choses sérieuses.

-Ce film était plutôt ennuyeux finalement, le seul passage intéressant était quand il chantait sous la pluie. Qu'est-ce que tu en penses, Yoan ?

-Je ne sais pas, normalement un parapluie normal pourrait y voir un parallèle avec sa propre vie mais moi... je n'ai jamais connu que des pluies de sang"

-Vraiment ! La plupart des parapluies aiment l'eau, les gouttes qui tombent sur la voile, leur fraîcheur. C'est vrai que s'ils ne se sèchent pas après, cela les abîme et ils peuvent se plaindre d'être trop utilisés... mais la plupart du temps ils ne peuvent pas se passer de la pluie. Après tout c'est pour cela qu'ils ont été créés, pour protéger des assauts des cieux, comme une ombrelle, mais en mieux.


-Je vois, d'une certaine manière je comprends même si..."


-Mais je n'ai rien contre les ombrelles, loin de là, je les aime bien aussi, crois-moi et certains à l'atelier ont même des vues sur certaines qui passent dans la rue.

-Même si moi j'ai été conçu dans un esprit totalement différent, je suis différent, je suis fait pour tuer et rien d'autre.

-Tu es malin Yoan mais tu dis des sottises, sans vouloir te vexer. Si tu penses que tu n'es rien d'autre qu'un tueur furtif dont le seul talent se limite à tuer, alors tu te trompes. Si tu n'avais été fait que pour être une lame furtive, alors tu serais un simple couteau dans une manche ou un pantalon. Tu as bien d'autres talents car tu es aussi capable de protéger de la pluie, du soleil ou même servir de moyen d'auto-défense. Toi et moi on se ressemble, comme toi je pensais que j'étais différent.
Dans un sens, je l'étais et les humains m'ont rejeté, comme toi j'ai tué beaucoup d'humains, puis est venu un jour où la communauté des parapluies m'a accepté, ce jour là j'ai su que je pouvais servir à autre chose qu'être un tueur à gages. Toi aussi tu peux te trouver une autre voie, moi je m'occupe aussi de parapluies, mais ça n'empêche pas de faire ce pourquoi tu es doué, c'est à dire tuer.


Cet humain si jeune par rapport à moi, il m'a ouvert les yeux, par ses simples mots il a tout dit. C'est étrange même si on ne s'oppose pas à mon désir de meurtre, je n'ai même plus soif. Aujourd'hui je suis rassasié et pour demain aussi.



       
- Rupture -

Je savais que ce jour arriverait, Pépin est parti. Je ne lui en veux pas et je ne suis pas seul de toute manière. Tous ici dans l'atelier sommes attristés, nous l'avions senti il y a un moment et il nous l'a annoncé il y a quelques jours. Depuis quelques temps il était soucieux, je le voyais. Il cherchait le bon moment pour nous l'annoncer. Il est venu un jour habituel avec son sourire pour nous saluer, on le sentait heureux et même un peu excité, cependant on voyait une pointe de tristesse dans ses yeux au moment où il nous a annoncé :

-Mes amis j'ai une grande et bien triste nouvelle, c'est décidé, je pars.

-Partir mais où ? Pourquoi ? Partir sans nous, en nous laissant seuls avec la propriétaire de l'atelier.


-Je suis désolé de devoir vous quitter aussi vite.

Puis il est parti comme il était venu. Il pleurait silencieusement, difficilement les larmes avaient du mal à se frayer un passage sur son visage. De sa vie il n'a jamais versé une larme pour un humain et il pleure à l'idée de nous quitter, nous qui ne sommes même pas de chair et de sang. Il part pour être heureux c'est sa voie et on ne peut pas revenir dessus, bien entendu il part avec Jérémie.
Jérémie est l'élu, il a intérêt à bien protéger Pépin sinon je lui ferai regretter d'être venu au monde, il est le plus digne de choix. C'est un jeunot mais il a déjà de l'expérience, il na pas changé depuis la première fois où je l'ai rencontré poli, gentil et dévoué à son propriétaire. Leur destin est intimement lié, là où Pépin va, Jérémie va et si l'un est en danger ils se protègeront mutuellement.

Voilà je suis content pour eux et maintenant je m’ennuie, il me faut à nouveau de l'action, du combat et croiser le fer. Je me demande s'il a pensé à me trouver un nouveau propriétaire avant de partir mais je ne devrais pas trop espérer.


       Possessions : Rien

       Permissions :
[*]contrôlée :"j'accepte la pnjisation de mon personnage  mais je souhaite que le rp me soit soumis par mp avant postage." (Cela implique un rallongement du temps d'échange surtout si vous n'êtes pas souvent disponible, veillez donc à bien choisir des comparses de RP qui ont la même disponibilité que vous )

       Autorisez-vous les autres joueurs à influer sur le jeu de votre personnage via la zone RP Blue Hospel, c'est à dire à vous atteindre par le monde des rêves ? Oui

       Disponibilités in RP (cadence de jeu):Une fois par semaine et plus.

       Espace personnel : Vous penserez à insérer ici le lien à votre espace personnel lorsque vous en aurez un (il ne sera visible que des membres connectés)

       Décharge responsabilité :
   
       Joueurs majeurs: "Moi, joueur du compte personnage Yoan, déclare avoir pris connaissance que ce forum comporte une sous section interdite et cachée aux - 18 ans. Je prendrai soin de protéger la sensibilité des plus jeunes en usant des espaces consacrés si mes récits contiennent des propos violents, choquants ou à caractères érotiques. Toute infraction délibérée sera sanctionnée par la suppression de mon compte. Je prends connaissance de ces conditions en m'inscrivant et les accepte. L'administration du forum ne saurait en être tenue pour responsable."

       Crédits avatar : https://justeuneplume.wordpress.com/

       Crédits signature :
avatarInvité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Yoan le parapluie

Message  Le Dévoreur de temps le Sam 7 Mar - 15:06

Bonjour Yoan,

Je ne m'attarderai pas sur la forme de la fiche qui est le domaine d'Alceste, mais sur le fond qui est très original.

Yoan est un parapluie et sur AV on peut tout jouer. Ce n'est donc pas un souci. En revanche souhaites-tu en faire un voyageur ou pas ? Et qui serait son futur propriétaire, s'il en a un ? Voilà mes questions avant de continuer la conversation vers la validation. Wink

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yoan le parapluie

Message  Invité le Sam 21 Mar - 9:43


Tout est en ordre . Du manche à la pointe, Yoan est en état de prendre la route.
avatarInvité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Yoan le parapluie

Message  Le Dévoreur de temps le Lun 23 Mar - 18:28

Bonjour,

Je passe pour mettre en jeu Yoan . En revanche, c'est donc un parapluie qui va avoir la faculté de voyager ? Si oui, tu dois copier ta fiche dans les citoyens en chemin, comme l'a fait Pépin. Et je déplacerai celle-ci dans les espaces personnels. Un MJ va débuter le RP avec toi à la suite de ta fiche copiée.

Amuse-toi bien sur Autres Vies !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yoan le parapluie

Message  Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum